LAC-MÉGANTIC  819 583-3239
LÉVIS  418 446-4162
SAINT-GEORGES  418 228-5008
THETFORD MINES  418 446-4162
BLOGUE +

◀  RETOUR À LA LISTE DES ACTUALITÉS PARTAGER  cameron ressources humaines


Par
Julie-Caroline Gagné, conseillère en ressources humaines

 17012018

La consumérisation de l’informatique: une façon différente de choisir les outils en milieu de travail !

 

« Le client a toujours raison » est une maxime bien connue dans le domaine commercial. Bien qu’on puisse y apporter nombre de nuances, la satisfaction du client est au cœur de la stratégie d’affaires de toute organisation voulant assurer sa continuité à moyen et à long terme.

En tant que gestionnaire, vous êtes également conscient que votre pérennité passe aussi par la productivité et la qualité du travail de vos employés. Vous appliquez possiblement dans votre organisation un bon nombre de mesures bien connues afin d’y contribuer.

Par contre, avec la place de plus en plus omniprésente des technologies dans notre quotidien et avec le bassin croissant d’employés « nés » avec celles-ci, ces mesures pourraient à présent ne plus être suffisantes. En effet, les employés connaissant de mieux en mieux les technologies qui leur conviennent ont aussi souvent raison lorsque vient le temps de choisir les meilleurs outils et les meilleures applications pour faire croître leur productivité. Ainsi, la consumérisation de l'informatique désigne le mélange des utilisations personnelle et professionnelle des applications et des dispositifs technologiques.

Heureusement, il vous est possible de gérer la consumérisation!

 

Sondez vos équipes de travail

Lorsque vous voulez vous assurer du succès d’un nouveau produit ou de la satisfaction de vos services, que faites-vous? Peut-être, utilisez-vous des sondages de satisfaction ou lisez-vous des commentaires sur les réseaux sociaux, mais, quelle que soit votre méthode, l’opinion du client fait partie de la réponse.

La consumérisation préconise ce type d’approche lorsqu’il s’agit de choisir les outils technologiques de vos employés au travail. Fins connaisseurs des programmes les plus efficaces pour eux, imposer des systèmes lourds et peu efficaces aux employés risquerait de contribuer à démobiliser et frustrer ces utilisateurs.

Dans un récent sondage réalisé par Robert Half Technology, on apprenait que 73 % des répondants considéraient la messagerie instantanée comme étant un moyen de communication permettant d’obtenir des réponses plus rapides que par courriel au travail, ce qui porte la firme à conclure que le courriel tend à être de plus en plus en déclin. Voilà un bon exemple de consumérisation : les meilleurs outils pour les gens dans leur vie personnelle se déplacent vers le milieu de travail, car leurs utilisateurs les considèrent comme plus efficaces que les outils de travail mis en place par leur employeur. Et ce n’est là qu’un petit exemple de toutes les technologies courantes que vos employés pourraient souhaiter utiliser au travail.

En plus de ne nécessiter presque aucune formation, ces outils, qui font partie de leur quotidien, ont le potentiel de rendre vos employés plus productifs et d’augmenter leur sentiment d’appartenance à l’organisation puisqu’ils se sentiront écoutés.

 

La consumérisation à plus grande échelle

La consumérisation ne s’arrête pas uniquement aux technologies. Elle pourrait comprendre une foule d’aspects du monde du travail, qui rendraient celui-ci presque aussi agréable que la maison.

Par exemple, vous pourriez appliquer la consumérisation à l’apprentissage. Alors que, traditionnellement, les employeurs ont l’habitude de décider du contenu de la formation avant de l’offrir à leurs employés (ce qui ne constitue que 10 % de l’apprentissage selon M. Jennings de Thompson Reuters), le phénomène de l’apprenant moderne donne aux personnes le pouvoir de chercher, organiser et gérer leur propre apprentissage. Ce sont en fait les 90 % restants qui permettent à l’apprenant moderne d’atteindre ses objectifs d’apprentissage. Ainsi, l’apprenant-consommateur est à présent aux commandes de son apprentissage et son perfectionnement.

Les petits détails pouvant rendre la vie au travail plus simple et plaisante sont nombreux, mais vous ne pouvez pas tous les deviner. Alors, pourquoi ne pas dès maintenant demander conseil à vos employés afin d’en apprendre davantage sur leurs besoins. Vous pourriez être surpris des résultats !

 

Sources :

http://www.abilways-digital.com/magazine/transformation-digitale-vers-une-consumerisation-du-travail/

https://fr.wiktionary.org/wiki/consum%C3%A9risation

http://www.journaldemontreal.com/2017/10/03/quel-avenir-pour-le-courriel