Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Ordre des conseillers en ressources humaines agrées

Ordre des conseillers en ressources humaines agrées

  2015 | 10 | 05

Action de grâces: Obligations de l’employeur!

L’Action de grâces sera célébrée le lundi 12 octobre 2015. Au Québec et au Canada, il s’agit d’un jour férié, chômé et payé.

Ce n’est qu’en 1957 que cette fête fut fixée de façon permanente au deuxième lundi d’octobre. Auparavant, elle était proclamée annuellement par le Parlement pour rendre grâce à Dieu de divers bienfaits, aussi bien de la fin d’une épidémie que d’une récolte abondante. Elle a même été ignorée certaines années. Apparemment, il n’y avait rien à célébrer. L’Action de grâces a aujourd’hui perdu toute connotation religieuse pour devenir une fête civile.

Au Québec, tous les salariés ont le droit de bénéficier de ce jour férié, peu importe depuis quand ils sont à l’emploi. Ils ont alors droit à 1/20 du salaire gagné au cours des quatre semaines complètes de paie précédant la semaine du congé, sans égard aux heures supplémentaires effectuées. Pour un salarié rémunéré en tout ou en partie à la commission, l’indemnité à verser se calcule différemment.

Le salarié obligé de travailler à l’Action de grâces peut, à son choix et avec l’accord de l’employeur, obtenir un congé compensatoire ou une indemnité égale à celle décrite précédemment, en plus de son salaire de la journée. S’il choisit le congé compensatoire, il doit le prendre dans les 3 semaines précédant ou suivant le jour férié.

Cette norme ne s’applique cependant pas au salarié qui s’absente sans raison valable, ou sans l’autorisation de l’employeur, le jour ouvrable avant ou après le jour férié.

Pour obtenir plus d’information, connaître les exceptions et calculer l’indemnité, visitez le site de la Commission des normes du travail