Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Chantal Larouche, CRHA

Collaboration spéciale : Chantal Larouche, CRHA

  2021 | 04 | 13

Comment implanter une démarche structurée en santé et mieux-être, alignée sur vos enjeux organisationnels, afin que vos employés soient en santé, présents, mobilisés et performants

Vous êtes un entrepreneur, un dirigeant d’entreprise ou un gestionnaire en ressources humaines et vous êtes convaincu que l’équilibre physique et psychologique du personnel est devenu un enjeu majeur avec la pandémie? La mise en œuvre d’une démarche structurée en santé et mieux-être peut favoriser cet équilibre et avoir un effet positif important sur la productivité et la santé de votre personnel et de votre organisation. Les coûts directs et indirects des enjeux de santé (primes d’assurances, absentéisme, etc.) représentent en moyenne 17% de la masse salariale des organisations.  Il est donc rentable de s’en occuper.  Une démarche ciblée sur les besoins de votre organisation et de votre personnel peut vous aider à créer un milieu de travail psychologiquement sain, car chaque milieu de travail est différent et il n’existe pas de modèle type. Avoir un climat de travail sain peut également faire partie de votre culture d’entreprise et de vos valeurs et peut devenir votre marque employeur et vous aider à attirer et fidéliser vos employés.

Certaines études démontrent que les interventions structurées et globales comme celles que je propose peuvent, notamment, contribuer à réduire jusqu’à 54% le taux de roulement du personnel, contribuer à augmenter de 65% la pratique de l’activité physique chez les employés et améliorer de 57% l’ensemble de leurs habitudes de vie.

Dans ce billet, je vous présente une démarche structurée en santé et mieux-être. En plus de répondre aux aspects mentionnés plus haut, cette démarche vous permet aussi d’obtenir une reconnaissance du « Groupe Entreprises en santé ».  Elle s’adresse aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.  Elle est basée sur les meilleures pratiques en santé et mieux-être. 

Pour être en santé, l’employé a intérêt à intégrer de saines habitudes de vie : bien manger, faire de l’activité physique, apprendre à bien gérer son poids, son sommeil, sa consommation d’alcool, éviter l’usage de tabac, etc.  Avec l’arrivée de la COVID-19, plusieurs ont dû apprendre à gérer leur stress pour maintenir un équilibre de vie et leur santé psychologique. L’employeur qui a un souci pour la santé de ses employés peut les encourager à adopter de saines habitudes de vie notamment par la mise en place d’activités de prévention de la santé et agir sur : des mesures d’équilibre travail/vie familiale /vie personnelle, l’environnement de travail et les pratiques de gestion.  De plus, il est bien connu que la mise en place d’activités planifiées dans toutes ces sphères d’intervention a un effet bénéfique sur la santé psychologique des employés.   

Actuellement, plusieurs entreprises essaient de s’adapter à la nouvelle réalité de la COVID-19 en mettant en place des actions ponctuelles pour supporter leurs employés. Toutefois, pour avoir des effets bénéfiques efficaces, il est important de mettre en place un processus intégré et continu et effectuer une collecte de données périodique auprès de son personnel pour prendre en considération leurs besoins tout en tenant compte des enjeux de l’entreprise. La démarche « Entreprise en santé » répond à tous ces critères et en plus, elle offre trois niveaux de reconnaissance :

La démarche « Entreprise en santé » :  Le passage à un niveau 1, 2 ou 3 peut se faire de façon graduelle. Vous pouvez aussi décider d’atteindre qu’un niveau précis et le maintenir dans le temps (par exemple, le niveau 1).  Plus vous avancez de niveau, plus vous aurez des retombées importantes. Chaque niveau demande une collecte de données auprès de votre personnel dans une ou plusieurs sphères d’intervention.  Conséquemment, les actions que vous mettez en place répondent aux besoins réels de vos employés en matière de santé globale.  L’entreprise ne fait pas simplement reprendre une idée d’activité qui semble innovatrice et qui a été mise en place par un autre employeur.  Elle répond aux besoins et aux intérêts spécifiques de ses employés tout en tenant compte de ses enjeux. Voyons les étapes à franchir pour chaque niveau de reconnaissance.

Niveau 1 :

  • Le PDG nomme un responsable du projet « Entreprise en santé » dans l’organisation.
  • Ce responsable est formé en effectuant le visionnement d’un vidéo en ligne.
  • La haute direction doit produire une déclaration écrite d’engagement au niveau de la santé et du mieux-être de ses employés d’une page ou moins. Cette déclaration est ensuite communiquée au personnel et la démarche « Entreprise en santé » est expliquée à tous les employés selon les moyens de communication choisis par l’organisation.
  • Une consultation du personnel est effectuée dans une sphère d’intervention aux deux ans parmi les (4) sphères suivantes (habitudes de vie, conciliation travail/vie familiale/vie personnelle, environnement de travail, pratiques de gestion) (1)
  • Une activité significative par année est organisée (exemple : un kinésiologue ou un éducateur physique anime une classe d’exercices 2 fois par semaine pendant 8 semaines)
  • Le niveau de participation et de satisfaction du personnel à cette activité est évalué.
  • Une demande de reconnaissance est faite auprès du Groupe Entreprises en santé.

Une fois que la reconnaissance est acquise, le logo « Entreprise en santé » peut être utilisé pour promouvoir votre marque employeur et pour vous distinguer en tant qu’employeur de choix. Si la santé globale fait partie de votre ADN, de votre culture d’entreprise et de vos valeurs, vos employés s’identifieront à elle.  Ces derniers deviendront vos ambassadeurs, car en vivant ces valeurs cela créera un attachement sincère à l’entreprise. De plus, vous pourrez faire la promotion de cette culture d’entreprise dans vos démarches de recrutement.

Niveau 2 : En plus des éléments indiqués dans le niveau 1, vous devez :

  • Nommer un membre de la direction pour agir à titre de représentant de la direction pour le projet et être un intermédiaire entre l’équipe de direction et le comité de santé et mieux -être. Il soutient également le responsable du projet  
  • Former le responsable du projet et le représentant de la direction en santé et mieux-être (vidéo en ligne)
  • Mettre en place un comité de santé et mieux-être
  • Allouer un budget spécifique
  • Réaliser une collecte de données dans au moins deux des (4) sphères aux deux ans
  • Diffuser les résultats de la consultation aux employés
  • Mettre en œuvre au moins deux interventions par an.

Niveau 3: En plus des éléments indiqués dans le niveau 1 et 2, vous devez :

  • Élaborer une politique en santé et mieux-être
  • Former les membres du comité de santé et mieux-être (vidéo en ligne)
  • Rédiger une procédure pour le retour et le maintien au travail après une absence prolongée
  • Réaliser une collecte de données dans les (4) sphères aux deux ans
  • Planifier annuellement les interventions
  • Mettre en œuvre au moins 2 interventions par an
  • Produire un rapport annuel pour le programme de santé et mieux-être.

N’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples informations sur le sujet. Nous pouvons vous soutenir, vous guider et vous offrir un accompagnement personnalisé en fonction de vos besoins et de vos enjeux. Vous serez en mesure de décider comment mettre en place les interventions qui ont un impact notamment : sur la santé physique et psychologique de vos employés, le climat de travail, l’attraction et la rétention du personnel, l’absentéisme et l’image organisationnelle!

(1) Bien que ce ne soit pas exigé au niveau 1, vous pouvez procéder à une cueillette dans les quatre sphères et obtenir un portrait plus complet des besoins et des préoccupations de vos employés dès le début de la démarche.