Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Julie-Caroline Gagné

Julie-Caroline Gagné

  2017 | 02 | 21

Le recrutement à l’ère du numérique : Les meilleurs employeurs sont déjà à la version 4.0!

L’innovation est omniprésente. Les nouvelles technologies se sont immiscées dans presque toutes les sphères de nos vies, autant personnelles que professionnelles.

Le domaine industriel a connu de grandes innovations en atteignant une quatrième révolution : après la machine à vapeur, la mécanisation et l’automatisation, nous voici à l’industrie 4.0, la numérisation.

Au cours des 20 dernières années, nous avons vu l’Internet et les acteurs qui y sont présents traverser, eux aussi, différentes étapes. Nous sommes passés du web 1.0, où les informations étaient publiées à sens unique, des entreprises vers les clients, au web 3.0, dans lequel tout est connecté, mobile et où l’information est organisée et peut être publiée par tous. Le web 4.0, le web intelligent, est déjà à nos portes, avant même que nous ayons eu le temps d’assimiler complètement les précédents…

Dans ce monde hyper connecté, le recrutement des candidats a, comme bien d’autres aspects de la gestion des ressources humaines, évolué à travers les différents changements technologiques. Avec la pénurie de main-d’œuvre déjà amorcée et d’actualité, si vous souhaitez recruter, vous devez nécessairement vous démarquer!

Afin de mieux vous y retrouver, voici un bref survol de l’évolution du recrutement, de la version 1.0 à la version 4.0 :

  • Recrutement 1.0 

C’est le recrutement traditionnel où l’employeur désirant recruter annonce les  postes disponibles à l’aide des journaux, ou de la radio, et où les candidats intéressés font parvenir leur curriculum vitae… par la poste.

  • Recrutement 2.0 :

Ce recrutement consiste principalement à faire usage d’Internet et des réseaux sociaux, notamment Facebook, LinkedIn, Twitter et YouTube, pour attirer les talents, en projetant une image attrayante de l’entreprise qui recrute. Les médias sociaux sont utilisés pour annoncer les postes offerts, et pour recueillir davantage d’informations sur les candidats, qui sont, eux aussi, connectés. Les offres d’emploi sont diffusées via le web et les candidats intéressés y répondent en transmettant leur curriculum vitae par courriel ou via un formulaire directement accessible sur le site Internet de l’entreprise.

  • Recrutement 3.0 

Ce recrutement est une continuité de l’évolution des technologies et pousse sa version précédente un peu plus loin. Il comprend, notamment, le « sourcing », qui consiste à une recherche proactive et à une approche des talents, via les réseaux sociaux, sans que ceux-ci n’aient approché l’organisation pour obtenir un poste, ni même qu’ils soient à la recherche d’une nouvelle opportunité de carrière.

Le « sourcing » se fait à l’aide de techniques de recherches par mots-clés. Le recrutement 3.0 fait également appel à des campagnes de recrutement et de référencement qui sont mises en place à travers les réseaux sociaux. Enfin, ce recrutement inclut de nouvelles interactions sociales mobiles et en temps réel, comme, par exemple, la sollicitation de candidats de talent par messagerie texte!

  • Recrutement 4.0 

C’est la nouvelle tendance du marché du travail. Comme les meilleurs talents ont aujourd’hui le choix, compte tenu du manque de main-d’oeuvre qualifiée, nous faisons face à une inversion des rôles puisqu’il revient à présent à l’entreprise (employeur) de convaincre le candidat convoité.

Selon Statistique Canada, Internet serait la principale source d’information des 18-45 ans. Ainsi, tout employeur à la recherche de candidats de talent a tout intérêt à ce que les candidats potentiels, lorsqu’ils feront leur recherche en ligne, trouvent des réponses qui leur donneront envie d’y travailler, comme des valeurs et une culture d’entreprise qui les rejoignent. S’ils ne trouvent rien qui génère en eux une émotion, leur envie d’y travailler risque d’en être totalement affectée!

Enfin, en plus d’avoir une marque employeur attrayante, l’entreprise engagée dans des démarches de recrutement se doit d’assurer une excellente « expérience candidat », puisque le postulant non retenu d’aujourd’hui pourrait très bien devenir le candidat idéal de demain. D’autant plus qu’aujourd’hui, avec l’Internet, tout finit par se savoir, les bonnes, comme les moins bonnes expériences…

En conclusion, il est évident que les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont révolutionné le rapport entre les gens. Si vous avez dans votre entourage des jeunes de la génération « C » (les « Continuellement Connectés), vous en êtes certainement encore davantage conscients. Comme employeur, désireux de toujours embaucher les meilleures ressources, il n’en tient qu’à vous de prendre dès maintenant votre place sur le web. Vos futurs employés vous y cherchent peut-être en ce moment !