Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

  2019 | 06 | 18

L’entreprise libérée… c’est quoi ?

Cet article est écrit en collaboration avec Mme Anne-Marie Lessard de L’Essor Humain, Mme Nancy Cameron de Cameron RH et M. Philippe Zinser de Patrimoine RH.

En tant que gestionnaire, combien de temps consacrez-vous à la gestion des ressources humaines? Il est possible que 20% de votre horaire de travail soit accordé à la gestion des conflits, au recrutement, à la formation, aux évaluations de rendement, etc. Et si c’était possible de consacrer tout ce temps à ce que vous appréciez vraiment en travaillant tout simplement avec une équipe autonome et responsable.

Vous croyez peut-être que cela est impossible, et nous pensions de la même façon avant, mais notre expérience et nos recherches nous ont prouvé le contraire. En effet, cela a été réalisé par plusieurs entreprises à travers le monde, et ce, depuis plus de 30 ans en ce qui concerne l’entreprise Harley Davidson. Pour ce qui est du Québec, nous avons la chance de voir émerger cette vison, entres autres, dans la région de Chaudière-Appalaches avec des précurseurs comme Produits Métalliques Bussières, Régitex, RG Dessin ou Armoires AD Plus.

QUOI?

L’entreprise libérée est une philosophie de gestion basée sur la confiance qui accroît la responsabilisation et la communication au sein des organisations. Cette forme de gestion transforme la structure hiérarchique traditionnellement en forme de pyramide vers une structure en cercle ou en forme aplatie au sein desquelles les postes de cadre n’ont plus lieu d’exister. Cette transformation a pour effet de concentrer le pouvoir et la prise de décision plus près des gens opérationnels ce qui est un atout face à la complexité des situations vécues au quotidien.

COMMENT?

Tel que le mentionne Frédéric Laloux dans le livre «Reinventing organizations», les entreprises pionnières de ce mode de gestion font apparaître trois avancées majeures, soit l’autogouvernance, l’affirmation de soi et la raison d’être évolutive. Chacune de ces avancées se manifeste à travers des modes de fonctionnement différents d’une entreprise à l’autre, car elles sont basées sur la culture de l’entreprise. Par exemple, les diverses équipes de travail peuvent établir leurs nouveaux processus en identifiant les informations essentielles à leur travail et en définissant leur nouvelle façon de prendre des décisions afin de se responsabiliser et de mieux communiquer.

POURQUOI?

Plusieurs propriétaires d’entreprises libérées ont mentionné avoir augmenté leur chiffre d’affaires seulement peu de temps après l’implantation, en plus de devenir agile et d’accéder à l’intelligence collective pour innover et résoudre des problématiques. Quant aux travailleurs, ils ont indiqué être plus autonomes, se sentir davantage compétents et avoir développé un grand sentiment d’appartenance. On ne peut que constater que ce sont les trois besoins reliés à la motivation qui sont mentionnés dans la théorie de l’autodetermination développée par Deci et Ryan (2002) et que, selon l’institut Gallup, une personne engagée est 33% plus productive.

PAR OÙ COMMENCER?

Pour débuter votre transformation, nous vous suggérons de lire le livre «Reinventing organizations» de Frédéric Laloux et de vous poser la question «Qu’est-ce que je veux réellement changer?», car votre transformation organisationnelle aura un réel impact sur votre vie professionnelle.