Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Nancy Cameron

Nancy Cameron
CRHA, Conseillère principale

  2019 | 10 | 14

Les prévisions salariales 2020

Selon la récente analyse produite annuellement par le Conseil du patronat du Québec, les employeurs du Québec prévoient accorder une augmentation salariale moyenne de 2,8% en 2020, pratiquement au même niveau que la moyenne canadienne. De plus, les augmentations des structures salariales se situeront autour de 2,2 %. Il s’agit d’augmentations légèrement supérieures aux hausses prévues pour l’an passé pour l’année actuelle (2019).

« Le phénomène de la rareté de main-d’œuvre, qui caractérise le paysage du marché du travail au Québec depuis quelques années déjà, entraine plusieurs défis importants pour les employeurs. Il n’y a pas de doute que les salaires et les avantages sociaux seront un facteur de plus en plus déterminant pour la rétention de personnel. Les entreprises doivent donc se démarquer si elles veulent attirer et retenir les talents qui répondent à leurs besoins. 

Pour ce faire, elles doivent être en mesure d’offrir, entre autres, une rémunération adéquate et le Dossier spécial sur les prévisions salariales du CPQ, publié chaque année, permet aux employeurs de planifier de façon efficace leur stratégie de rémunération », affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ.

La prospérité du marché et la concurrence en matière d’attraction, de mobilisation et de fidélisation des employés semblent être à la base de cette augmentation plus élevée que par les années précédentes. Il est intéressant de noter aussi qu’il y a des écarts dans les augmentations prévues selon les secteurs, par exemple, elles sont plus importantes dans les secteurs de haute technologie. De plus, des hausses salariales plus importantes liées à la performance sont prévues.

Il faut préciser que ces prévisions salariales sont tirées d’enquêtes faites auprès d’employeurs. Les résultats ne peuvent pas être comparés aux données statistiques émises par Statistique Canada sur les salaires, puisque ces dernières sont des moyennes des salaires versés pour l’ensemble des emplois au Canada et non sur des échelles salariales d’employeurs. C’est-à-dire que les salaires peuvent augmenter de manière plus importante si la nature des postes s’est modifiée dans le temps, par exemple, s’il y a plus de postes nécessitant de plus hauts salaires dans une économie à haute valeur ajoutée.

Élément particulièrement intéressant, selon l’enquête 2019-2020 sur la planification de la rémunération au Canada de Mercer, dans les entreprises où la rémunération tient compte de la performance, l’augmentation prévue pour les meilleurs employés atteint 4,8%. Voilà une excellente façon de récompenser ceux qui donnent le meilleur d’eux-mêmes en vue de contribuer concrètement au succès de leur organisation!

Sources :

Conseil du patronat du Québec

Mercer