Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Julie-Caroline Gagné

Collaboration spéciale : Julie-Caroline Gagné

  2017 | 04 | 24

L’industrie 4.0 : la connectivité au service de votre entreprise

Il ne fait aucun doute, rien ne sera jamais plus pareil dans nos entreprises. La quatrième révolution industrielle, l’industrie  4.0, s’implante dans la plupart des secteurs d’activité et semble avoir le vent dans les voiles.

Dans un environnement où la compétitivité est forte, l’innovation omniprésente et où le client a des besoins de plus en plus personnalisés, l’intégration de l’industrie 4.0 à son modèle d’affaires permet aux entreprises de tirer leur épingle du jeu et de demeurer dans la course.

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

L’industrie 4.0 consiste principalement en l’intégration des nouvelles technologies à la chaîne de valeur par une multiplication des connexions, chamboulant l’entreprise, notamment ses modes de gestion, ses processus et ses ressources humaines. Cette connectivité permet une réduction des coûts, par une allocation plus efficace des ressources, et une plus grande flexibilité, l’innovation étant simplifiée.

L’industrie 4.0 est portée par la combinaison d’innovations des dernières décennies telles que l’Internet, les appareils mobiles, la géolocalisation, les nuages informatiques, la réalité augmentée, l’impression 3D et la collaboration hommes/robots, contribuant toutes à cette flexibilité.

Le concept d’industrie 4.0 est beaucoup plus évolué que ce que l’on peut imaginer. Dans l’industrie 4.0, les robots sont « décisionnels ». Les employés, de par leurs compétences, sont en support à la technologie. Ils y œuvrent pour leur valeur ajoutée, telles que la programmation, la résolution de problématiques, l’identification, la mise en œuvre d’améliorations, etc.

Vous doutez encore du potentiel de l’industrie 4.0? 

Faites quelques recherches WEB sur l’impression 3D! L’impression 3D a le potentiel de révolutionner plusieurs secteurs d’activité, dont le secteur des plastiques et composites, de même que le secteur métallique, dans lesquels plusieurs entreprises manufacturières québécoises œuvrent. D’ailleurs, à titre d’exemple, sur le plan international, Italian Volt vient tout juste de dévoiler une moto électrique imprimée en 3D, capable de passer d’une vitesse de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes seulement! Ainsi, en réponse à la pénurie de plus en plus criante de soudeurs, l’impression 3D métal pourrait fort bien devenir une solution pour certaines entreprises du secteur métallique.

La gestion des ressources humaines… plus agile !

Afin de soutenir ces nouvelles façons de travailler, la gestion des ressources humaines doit également se transformer et devenir plus agile. Elle doit s’assurer de susciter un engagement au travail, par le plaisir et par l’opportunité de concrètement contribuer au succès de l’entreprise, via un travail qui a du sens, parce qu’il permet d’utiliser pleinement les compétences de chaque employé. 

Parallèlement, la formation continue et la culture d’apprentissage constituent des enjeux majeurs dans le succès de l’entreprise 4.0. Puisque, selon une étude menée par le CEFRIO sur les compétences numériques des adultes québécois, 47 % de ces gens se considèrent de moyennement à faiblement compétents, il y a lieu de prévoir dès maintenant des programmes de formation et de développement des compétences axés sur les nouvelles technologies numériques, les principes de connectivité, en passant par la cybersécurité, et plus encore.

Enfin, considérant le niveau de connaissances de pointe attendu dans l’entreprise « intelligente », il va sans dire que le recrutement, qui représente déjà son lot de difficultés, demeurera un grand défi pour les entreprises. De ce fait, la Marque Employeur est, et sera assurément, le plus grand atout pour attirer les talents, dont chaque entreprise aura besoin pour progresser.

En conclusion, même si le projet peut sembler colossal, il est plus que temps que chaque entreprise souhaitant réussir le virage « industrie 4.0 » se remettre à la table à dessin afin de réviser sa planification stratégique d’hier et l’adapter à la réalité technologique et intelligente d’aujourd’hui. 

Un nouveau défi vous attend, allez-y, connectez-vous !

Références :

http://www.pwc.com/ca/fr/industries/industry-4-0.html

http://myd-business-accenture.com/industrie-4-0-hommes-et-machines-reindustrialisent-leurope/

http://exclusiverh.com/articles/logiciel-rh/une-fonction-rh-agile-qu-est-ce-que-c-est.htm

http://www.portailrh.org/expert/ficheSA.aspx?p=665463

http://www.cefrio.qc.ca/media/uploader/Fascicule2016-Comptencesnumriquesdesadultesqubcois-final-5.pdf