Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Maryse Beaulieu

Maryse Beaulieu
DG de la Fondation CERVO

  2020 | 05 | 28

Prendre soin de soi, c’est aussi prendre soin des autres

Quel est votre degré de tolérance à l’incertitude?  Si vous ne connaissiez pas vos limites, avant le 12 mars, peut-être avez-vous maintenant une meilleure idée de ce degré de tolérance ou d’intolérance qui vous habite. C’est ce à quoi vous devrez faire face tout au long de cette nouvelle situation COVID-19.  Arrêtez-vous.  Respirer. 

Depuis plusieurs semaines déjà, vous naviguez entre les différents programmes de subventions gouvernementales, la situation précaire de vos employés que vous avez mis à pied temporairement? Vous devez concilier l’espace famille-télétravail, votre nouvelle nature de proche aidant pour vos parents et vous découvrez votre récente vulnérabilité? Vous n’êtes pas certain d’être à l’aise avec tout ça? C’est NORMAL.

Cette petite boule que vous sentez au fond de votre estomac qui vous rappelle chaque jour que tous CEUX que vous aimez et tout CE que vous aimez, dépendent de vous et de votre capacité à vous réinventer… Vous n’êtes pas certain d’être à l’aise avec tout ça?  C’est NORMAL.

Maintenant, non ça n’ira pas bien chaque jour.  C’est une réalité à laquelle vous devez faire face.  COMMENT?  Prenez une pause.  Arrêtez-vous quelques minutes, respirez.  Maintenant, demandez-vous comment vous, vous allez.  Non… Revenez! Arrêtez de penser aux autres!  Répondez-vous. COMMENT allez-vous?  Vous pouvez garder cette réponse pour vous exclusivement. Mais ce n’est pas l’idéal.

Allez-y, lancez-vous, ouvrez-vous à quelqu’un.  Un ami, un coach, un mentor. Acceptez cette vulnérabilité. Vous serez surpris de l’écoute. Maintenant, rêvez, imaginez l’après. Vous trouverez peut-être des réponses que vous n’attendiez pas.

Être vulnérable, se sentir moins en équilibre, ce n’est pas être malade.  C’est normal quand l’incertitude est si présente. Comment garder un équilibre qui nous permettra de garder sa santé incluant sa santé psychologique malgré cette tempête parfaite?  Seul vous avez les réponses.  Pour un, ce sera l’activité physique.  Pour l’autre, ce sera la lecture.  Mais cela pourrait aussi être la méditation.  Un moment. Une heure. Juste vous. Ce n’est rien une heure quand on sait qu’il en reste 23  pour les autres et pour dormir. Une heure qui remet peut-être les choses en perspective et qui vous permettra d’apaiser ce ressentit nouveau. Qui vous permettra de nommer le sentiment qui vous habite.

DORMIR!  Le sommeil est thérapeutique.  Le sommeil est aussi un temps d’arrêt.  C’est le moment idéal pour refaire ses forces. Les nuits ne seront pas toutes parfaites.  C’est NORMAL. Prenez soin de votre routine de levé et de coucher.  Qui sait! Cela pourrait vous être bénéfique.

Mais il se peut aussi que tous ces bons conseils ne vous aident pas. Si ça ne va plus, il y a de l’aide. N’ayez pas honte.  C’est normal d’avoir besoin des autres.  Vous ne jugez pas les autres parce qu’ils ont besoin de vous?  Laissez-les vous accueillir à bras ouverts.    

Besoins d’aide ? N’hésitez pas à visiter notre site web fondationcervo.com/outils pour identifier la ressource qui pourrait vous aider.  Mais si vous sentez l’urgence, appelez le 811, la ligne d’entraide psychosociale.   Nos professionnels vous aideront à y voir plus clair et à identifier le service qui pourrait vous convenir.