Découvrez notre division Stratégie Marketing RH
LAC-MÉGANTIC+LÉVIS+SAINT-GEORGES+THETFORD MINES

BLOGUE +

Cameron ressources humaines

Janie Cameron

Janie Cameron
Conseillère en ressources humaines

  2022 | 03 | 15

Retour au travail en présentiel

Il est maintenant possible de reprendre le travail en présentiel en entreprise. Ce « retour à la normale » soulèvera assurément différentes réactions chez vos employés. De l’enthousiasme au refus inflexible en passant par l’insécurité. Comment gérer tout ça? Voici quelques astuces.

Déterminer le lieu de travail : un droit de direction

L’employeur bénéficie du droit de direction en matière de détermination du lieu où doit être accompli le travail. Ainsi, c’est à vous que revient la décision du présentiel ou du télétravail. Cependant, il y a quelques exceptions :

  • Les limitations induites par la convention collective;
  • Les ententes entre l’employeur et l’employé balisées par un contrat de travail;
  • Les termes déterminés dans une politique interne à laquelle chaque employé doit adhérer lors de son embauche.

Comment ramener les gens au bureau ?

Si votre droit de direction est limité soit par une convention collective, un contrat de travail, une politique interne ou toute autre entente particulière, la première règle à suivre pour ce retour au travail en présence est de vous conformer à cette entente qui stipule probablement aussi un délai de préavis.

Si votre droit de direction n’est pas limité, vous pourrez exiger un retour au travail en présentiel.

Quoi qu’il en soit, une bonne harmonie et un climat respectueux au travail veulent que minimalement vous communiquiez de façon adéquate à vos employés les modalités de retour, et ce, avec un préavis raisonnable.

 Gérer l’insécurité

Certains de vos employés ressentiront une certaine insécurité à revenir au travail, par exemple parce que leur condition médicale les rend plus vulnérables ou parce que ces deux années de pandémie ont développé chez eux une anxiété.

En tant qu’employeur, vous êtes tenu d’assurer un environnement de travail sécuritaire. Informer adéquatement vos employés sur les règles sanitaires à suivre et mettre en place les moyens de les respecter sont là des gestes concrets qui contribueront à rassurer les membres de votre équipe.

Que faire si un employé refuse de revenir travailler en présence ?

Chaque cas doit être traité individuellement, mais sachez d’emblée que si votre droit de direction n’est pas restreint par une entente quelconque, l’employé doit se présenter au travail dans les délais que vous aurez décidé. Un refus est alors considéré comme de l’insubordination et pourrait être considéré comme un abandon volontaire d’emploi.

Toutefois, dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, une certaine flexibilité dans les modalités de retour en présence pourrait être mise en place.

EN CONCLUSION, que ce soit dans un contexte de retour au travail après une période imposée de télétravail ou dans tout autre contexte, la gestion des ressources humaines via des politiques de travail claires, simplifie toujours la vie des gestionnaires et des employés.

Sources :

https://guideteletravail.quebec/retour-bureau-juridique/

https://www.droit-inc.com/article35291-Les-enjeux-juridiques-dans-la-gestion-du-retour-au-travail-en-presentiel

https://www.cpacanada.ca/fr/nouvelles/canada/2021-08-20-retour-au-bureau-aspects-juridiques